Vivre la vie de Château dans le vignoble savoyard

Dans le vignoble savoyard, à 350 mètres d’altitude, sur le versant ouest de la fameuse montagne du Chat qui surplombe le lac du Bourget, se trouvent les coteaux de l’AOC Jongieux. Cette appellation assez peu connue est riche d’un terroir exceptionnel, où l’on trouve des cépages savoyards comme l’Altesse, la Jacquère, la Mondeuse…

DSC07795.JPG


La vie de Château dans le vignoble de Savoie

C’est au Château de la Mar, dans le village de Jongieux, que mon périple savoyard a débuté. Ce Château, domaine viticole, est devenu depuis 2015 une chambre d’hôte, une table d’hôte, un spa, bref un lieux de détente au milieu des vignes. Et plus particulièrement au milieu du Cru Marestel, l’un des plus beaux terroirs de l’appellation mais aussi le plus abrupte. Parmi les 22 hectares du cru, 7 appartiennent au Château de la Mar.

DSC07764.JPG

Le Château a été entièrement rénové dans l’esprit XVII par les nouveaux propriétaires. Les chambres d’hôtes quand à elles sont classées 5 épis, une décoration entre tradition et modernité, le tout dans un grand confort. Des petits détails qui m’ont séduites: la salle de bain balnéo, le miroir avec encadrement d’époque qui est en réalité un écran de télévision, le nom des chambres « altesse, pinot, mondeuse… », les salles de bains dans les tours du château, la baignoire en marbre, le lit baldaquin, les lustres… et surtout les différentes vues sur le vignoble !

DSC07773

DSC07753

 


Baignade au milieu des vignes

Dans la cour du château, on traverse les jardins à la française pour arriver à l’immense bassin d’eau et profiter du soleil sur les transats ou les pieds dans l’eau, mais quoi qu’il arrive avec les yeux perdus dans les coteaux de vignes abruptes qui encadrent le Château.

DSC07766.JPGDSC07777.JPG


Dégustation des vins du Château de la Mar

Pendant le séjour au Château de la Mar, il est indispensable de descendre dans le caveau pour avoir la chance de déguster leurs vins. Notamment la Roussette déclinées dans trois cuvées différentes, l’une avec élevage en cuve pendant un an (le Golliat), l’autre avec 30% passés en fût de chêne (le Verney) et la dernière avec 50% en fût (la Chapelle). Un effet terroir marqué entre ces trois cuvées ! La dégustation se termine avec leur « édition limitée », la mondeuse produite en quelques milliers de bouteilles…

Un travail manuel, une viticulture raisonnée, des petits rendements, deux ébourgeonnages, des dates de vendange plus tôt que la moyenne dans un soucis de ne pas avoir de sucre mais d’avoir une belle acidité et tension, des sélections parcellaires.

La recette fonctionne car les vins sont captivants ! Je repars avec des bouteilles de l’Altesse la Chapelle et de Mondeuse, je vais les oublier quelques temps en cave, ils devraient être encore plus impressionnants dans quelques années…

DSC07783.JPG

 


Et pour dîner dans les vignes ?

Deux nuits, deux adresses pour manger ! Profiter de la table d’hôte du Château de la Mar, l’un des propriétaire est un ancien restaurateur, ses accords mets et vins vous feront craquer !

Pour le deuxième faites vous plaisir en réservant au restaurant gastronomique et panoramique deux étoiles Michelin depuis 2012 : Les Morainières. Dans le même village, à Jongieux, à 15 minutes à pieds, sur le même coteau, à flanc de colline, dans un ancien cellier, profiter des plats du Chef Michaël Arnoult au cœur des vignes.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s